Mauvaise haleine

L’halitose ou la mauvaise haleine

Saviez vous que… Sept personnes sur dix souffrent, de façon chronique ou passagère, de mauvaise haleine.

Plus d’un million et demi de Québécois sont aux prises avec un problème d’haleine.

Les gens qui ont un régime alimentaire déséquilibré risquent d’avantage de souffrir de ce désagrément.


L’halitose est une des raisons pour lesquelles les patients consultent leur dentiste. Elle est principalement causée par ce qui se trouve dans notre bouche, plus précisément par les bactéries qui y sont présentes. Ces dernières décomposent les aliments que nous mangeons et relâchent des mauvaises odeurs. Les causes de la mauvaise haleine peuvent être d’origine buccale ou systémique (extra-buccale).

 

Origine buccale :

  • Bouche sèche causé par : respiration buccale, déshydratation, maladies auto-immunes, arthrite rhumatoïde, diabète, ménopause, désordres émotionnels, maladies des glandes salivaires, etc.
  • Port de prothèses dentaires, d’appareils d’orthodontie et de plaques occlusales.
  • Rétention des aliments (mauvaises restaurations, dents de sagesse semi-incluses, etc.)
  • Mauvaise hygiène buccale
  • Tartre dentaire
  • Gingivite
  • Parodontite
  • Mauvaise hygiène de la langue et l’anatomie de la langue est parfois en cause.
  • Caries dentaires
  • Cancer de la bouche
  • Tabagisme
  • Alcool

 

Origine systémique :

  • Troubles des voies respiratoires supérieures : sinusite chronique, adénoïdite, cancer du larynx, polypes, etc.
  • Troubles des voies respiratoires inférieures : asthme, abcès du poumon, etc.
  • Troubles gastro-intestinaux : cirrhose du foie, diabète, mauvaise diète, brûlure de l’estomac, constipation, ulcère d’estomac, reflux oesophagien, infections intestinales, etc.
  • Troubles neurologiques, hématologiques, infectieux : infections quelconques avec fièvre, carence en zinc, leucémie, etc.
  • Médicaments : sels de lithium, antihistaminiques, antidépresseurs, diurétiques, narcotiques, antibiotique de longue durée (acnée), etc.
  • Troubles fonctionnels : dépression, stress, changements hormonaux, etc.
  • Aliments : oignons, ail, épices, alcool, tabac, etc.

Certaines choses peuvent être faites pour améliorer l’halitose. Une bonne hygiène buccale (brossage des dents, de la langue, utilisation de la soie dentaire) et consulter son dentiste régulièrement pour prévenir et traiter les maladies de gencives, les caries et toutes autres infections. Il est aussi suggérer de mâcher de la gomme sans sucre pour stimuler la sécrétion de salive et boire de l’eau. Pour ce qui est des aliments, du tabac et de la consommation d’alcool, une seine habitude de vie est recommandée non seulement pour l’amélioration de l’halitose mais pour votre santé en générale. Concernant les causes médicales, il est préférable de consulter votre médecin.

En conclusion, l’halitose ou la mauvaise haleine peut être causée par plusieurs facteurs différents et nous rendre mal à l’aise. Votre dentiste et hygiéniste sont là pour vous aider, donc n’hésitez pas à en discuter avec eux.

L’équipe de la clinique dentaire Fortin Poirier.

Partagez l’article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire